Une aide financière pour faciliter la rénovation énergétique de votre logement.

Engager la transition énergétique d’une habitation représente un investissement non négligeable. Dans le cadre du Plan de Relance et pour vous aider à investir dans des travaux de rénovation énergétique, l’État a prévu plusieurs dispositifs d’aides financières cumulables entre eux. L’aide Ma Prime Rénov et les Primes CEE sont les plus populaires, mais il en existe d’autres qui vous permettront de réduire encore plus la facture finale.

Aide : Ma Prime Rénov pour lutter contre les passoires thermiques.

Accessible à tous les propriétaires depuis le 1er janvier 2021, l’aide Ma Prime Rénov favorise les travaux de rénovation énergétique afin d’éradiquer d’ici 2030 les passoires thermiques beaucoup trop énergivores et inconfortables. 

Qui peut bénéficier de l’aide Ma Prime Rénov ?

L’aide Ma Prime Rénov est une aide financière versée à l’ensemble des propriétaires occupants, mais aussi à partir du 1er juillet 2021 aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Cette prime est accordée sans condition de ressources selon un barème évolutif en fonction de vos revenus et du type de travaux prévus.

Un barème de référence pour calculer le montant de votre aide Prime Rénov.

Même si l’aide, Ma Prime Révov, s’adresse à tous les ménages français, le montant de la prime allouée est déterminé en fonction de votre tranche de revenu. Pour plus de clarté, 4 paliers, identifiés par 4 couleurs différentes, ont été définis. 

Nombre de personnes composant le ménage Bleu Jaune Violet Rose
1 14 879 € 19 074 € 29 148 € > à 29 148 €
2 21 760 € 27 896 € 42 848 € > à 42 848 €
3 26 170 € 33 547 € 51 592 € > à 51 592 €
4 30 572 € 39 192 € 69 081 € > à 69 081 €
5 34 993 € 44 860 € 69 081 € > à 69 081 €

Nous vous signalons que dans la Région Île-de-France ces plafonds sont majorés pour tenir compte de la différence du niveau de vie francilien avec le reste du territoire français.

Quels montants pour quels travaux ?

L’aide Ma Prime Rénov peut financer jusqu’à 90 % de la facture de vos travaux de rénovation énergétique. Comme il est possible de la cumuler avec les autres primes disponibles, elle vous permettra d’investir plus facilement dans la transition énergétique de votre logement. 

Son montant diffère de votre tranche de revenus, mais aussi du type de travaux envisagés.

Travaux Bleu Jaune Violet Rose
Pompe à chaleur air/eau 4 000 € 3 000 € 2 000 € 0 €
Dépose de cuve à fioul 1 200 € 800 € 400 € 0 €
Ballon thermodynamique 1 200 € 800 € 400 € 0 €
Poêle à granulés 3 000 € 2 500 € 1 500 € 0 €
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 4 000 € 3 000 € 2 000 € 0 €
Isolation des murs par l'extérieur 75 €/ m² 60 €/ m² 40 €/ m² 15 €/ m²
Isolation des murs par l'intérieur 25 €/ m² 20 €/ m² 15 €/ m² 7 €/ m²
Isolation rampants / plafonds combles 25 €/ m² 20 €/ m² 15 €/ m² 7 €/ m²
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées 100 € / équipement 80 € / équipement 40 € / équipement 0 €

*Surface de murs limitée à 100 m².

Le succès de MaPrimeRénov’.

Depuis son ouverture à tous les propriétaires au 1er janvier 2021, l’aide Ma Prime Rénov provoque un vif engouement auprès des Français. Avec les 800 000 dossiers déjà déposés au 1er trimestre 2021, le nombre de demandes de l’année précédente est dépassé. Afin que chaque demandeur puisse bénéficier de cette aide, le Gouvernement a annoncé une rallonge de l’enveloppe totale en cas de dépassement de budget.

Les Certificats d’Économie d’Énergie (Primes CEE).

Pour contrebalancer leur bilan carbone, les distributeurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, carburant) ont pour obligation d’inciter leur client à faire des économies d’énergie. À ce titre, ils participent financièrement à la rénovation énergétique des logements grâce à l’attribution, sous forme de prime, des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). En se cumulant avec MaPrimeRévov’, les CEE réduisent encore le montant des travaux.

Des aides pour tous.

Les Primes CEE sont octroyées à tous les ménages qui en font la demande sans condition ressource. Elles permettent de financer des travaux d’économies d’énergie. Cette aide est à destination des propriétaires occupants ou bailleurs, mais également des locataires.

Le montant de ces primes peut varier en fonction des partenaires. Chez C2EF, nous avons choisi de proposer la Prime énergie d’EDF pour la hauteur des sommes engagées et la qualité du suivi apportée par ce partenaire.

Vous pouvez évaluer vos primes sur le site prime-energie-edf.fr

Un coup de pouce supplémentaire pour les revenus les plus modestes.

Pour aider les Français les moins favorisés à faire des économies d’énergie et à sortir de la précarité énergétique, les dispositifs « Coup de Pouce » apportent des bonifications aux primes proposées.

Ces primes bonifiées sont attribuées selon des critères de revenu et d’installation. Par exemple, pour la mise en place d’une pompe à chaleur air/eau dans le cadre du remplacement d’une chaudière au fioul, à gaz ou à charbon.

La fin de l’isolation à 1 €.

En cumulant MaPrimeRénov’ avec l’aide “Coup de Pouce” des CEE, il était possible jusqu’au 30 juin 2021 de faire isoler vos combles perdus pour 1 € seulement. Depuis le 1er juillet 2021, les conditions ont changé et le montant de la prime «Coup de Pouce Isolation » a été revu à la baisse. 

Ce n’est pourtant pas la fin des aides pour l’isolation des combles perdus. En effet, si vos revenus se situent dans les tranches éligibles, le montant des aides reste intéressant

Une réduction du taux de TVA.

Pour réduire encore un peu plus la facture de vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA ramené de 10 % à 5,5 %. Aucune démarche n’est à effectuer pour profiter de cette réduction. L’entreprise chargée des travaux appliquera simplement ce taux de TVA réduit directement, lors de la facturation à la fin du chantier.

Le Chèque Énergie.

Si vous êtes éligible, le Chèque Énergie vous sera adressé directement par courrier et sans aucune demande de votre part. Son montant est calculé en fonction de vos revenus et du nombre de personnes composant votre foyer fiscal.

En général utilisé pour s’acquitter de vos factures de chauffage ou d’électricité, il est aussi possible de le convertir en Chèque Travaux pour les dépenses liées aux travaux de rénovation énergétique. Il vous suffit alors de le remettre au professionnel chargé du chantier qui le déduira de la facture. Ce Chèque Énergie est cumulable avec MaPrimeRénov’ et les CEE.

Vous trouverez plus d’informations sur le site chequeenergie.gouv.fr

Des financements pour tous.

Prêt à 0 %.

Pour financer plus facilement les travaux énergétiques de votre logement, nous proposons un prêt à taux zéro pour toutes nos installations (sous réserve de l’acceptation du prêt par notre partenaire financier).

Les économies d’énergies réalisées sur la facture énergétique et l’absence d’intérêts de financement vous permettront de concrétiser vos projets dans les meilleures conditions.

Des aides spécifiques pour le photovoltaïque.

L’installation de panneaux photovoltaïques n’entre pas dans les dispositifs classiques d’aides comme MaPrimeRénov’ ou les Primes CEE. Toutefois, une prime à l’investissement a été prévue pour vous inciter à produire et consommer votre propre électricité.

Versé chaque année, pendant 5 ans, cet appui financier est calculé en fonction de la puissance de votre installation et peut s’élever jusqu’à 1 600 €/an (8 000 € au total). 

En cas de surplus de production, EDF a pour obligation de vous racheter à tarif préférentiel votre excédent pour le réinjecter dans le circuit général. Fixé par contrat entre 0,10 et 0,60 € le kWh, selon la puissance de l’installation, le prix ne varie pas pendant une période de 20 ans. 

Dans le cas d’une installation d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, afin d’encourager les particuliers à produire de l’électricité verte, la TVA est réduite à 10%.

Enfin, certaines collectivités locales peuvent également vous accorder une aide supplémentaire.

Choisissez une entreprise certifiée RGE.

Obligation commune à toutes les demandes d’aides, vos travaux de rénovation énergétique devront être assurés par un professionnel certifié RGE. Comme C2EF est Reconnu Garant de l’Environnement, nous vous garantissons une installation de qualité respectant strictement les normes en vigueur. Nous vous accompagnons à chaque étape de votre projet et nous nous chargeons également de vous épauler dans vos démarches administratives de demandes d’aides. N’hésitez pas à nous consulter. 

Foire à questions.

Le montant des aides va dépendre de vos revenus effectivement, mais aussi de la nature des travaux que vous souhaitez effectuer. Dans un premier temps, il vous faudra donc réaliser une simulation chez un délégataire de Prime CEE (nous travaillons avec la Prime énergie d’EDF) pour déterminer ce dont vous pouvez bénéficier. Ensuite, vous devez ajouter le montant de cette Prime CEE à l’aide qui vous sera attribuée par MaPrimeRénov’ (que vous pouvez déterminer sur notre page Aides financières). Quels que soient vos revenus, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre conseiller C2EF pour effectuer un calcul précis.

Pour connaître exactement le montant des aides que vous êtes susceptibles de percevoir, la hauteur de vos revenus ne suffit pas. Le nombre de personnes présentes dans le foyer est également pris en compte. Toutefois, sachez que seule la Prime CEE (Certificats d’économies d’énergies) est attribuée à tous les Français sans condition de ressources.

Non, MaPrimeRénov’ ne couvre pas la totalité du montant de vos travaux. Même en cumulant ce dispositif avec les Certificats d’Économie d’Énergie (Prime CEE), un écrêtement, entré en vigueur début 2021 ne permet plus un financement à 100 %. Il restera à votre charge au minimum 10 % de la facture selon votre tranche de revenu. Toutefois, il existe parfois des aides locales qui ne sont pas soumises à cet écrêtage.

Les travaux de rénovation énergétique ne sont pas tous aidés à la même hauteur par le dispositif MaPrimeRénov’. Le montant dépend de votre tranche de revenus et du gain énergétique qu’ils octroient. Un tableau récapitulatif permet de s’y retrouver facilement :

TravauxBleuJauneVioletRose
Pompe à chaleur air/eau4 000 €3 000 €2 000 €0 €
Dépose de cuve à fioul1 200 €800 €400 €0 €
Ballon thermodynamique1 200 €800 €400 €0 €
Poêle à granulés3 000 €2 500 €1 500 €0 €
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux4 000 €3 000 €2 000 €0 €
Isolation des murs par l’extérieur (ITE)*75 €/m²60 €/m²40 €/m²15 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²20 €/m²15 €/m²7 €/m²
Isolation rampants/plafonds combles25 €/m²20 €/m²15 €/m²7 €/m²
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées

100 €/

équipement

80 €/

équipement

40 €/

équipement

0 €

Pour alléger encore votre facture de rénovation énergétique, vous devez cumuler MaPrimeRénov’ avec la Prime CEE. Finalement, les coûts peuvent au maximum se réduire de 90 %.

Pour alléger presque entièrement la facture pour la rénovation énergétique de votre logement, vous devez cumuler MaPrimeRénov’ la Prime CEE pour diminuer au maximum votre reste à charge. 

La réduction du taux de TVA appliqué par l’installateur contribue également à minorer l’investissement.

Les aides sont versées après la fin des travaux. Toutefois, les demandes en ligne sont à faire en amont dès l’obtention des devis. Vous recevez alors par mail la confirmation de l’attribution de l’aide ainsi que son montant. Une fois les travaux effectués et facturés, vous pouvez demander le paiement de la prime en fournissant les justificatifs. Le versement a lieu dans les jours suivants.

C’est l’ANAH (l’Agence nationale de l’habitat) qui distribue cette prime depuis le 1er janvier 2020. D’abord réservée aux foyers à revenus modestes, elle est maintenant ouverte à tous les propriétaires occupants ou bailleurs ainsi qu’aux copropriétés. Elle est destinée exclusivement au financement de travaux de rénovation énergétique des logements. Elle est versée après la fin des travaux sur présentation des factures. Attention, l’entreprise chargée du chantier devra obligatoirement présenter une certification RGE pour que la prime soit versée. 

Afin de vous aider à entamer la transition énergétique de votre logement, l’État propose un panel de primes cumulables entre elles. La prise en charge de vos travaux peut aller jusqu’à 90 % selon les cas.

  • MaPrimeRénov’ ouverte à tous les propriétaires occupants et bailleurs, elle est calculée en fonction de vos revenus et des travaux que vous souhaitez réaliser.
  • Les Certificats d’Économie d’Énergie accordés par les fournisseurs d’énergie, calculés en fonction de la nature des travaux sont accessibles à tous sur simple demande
  • Un taux de TVA réduit. Vous n’avez rien à faire, il est appliqué directement sur votre facture par le professionnel chargé des travaux. 
  • L’accès à un prêt à taux zéro pour vous permettre d’étaler dans le temps les dépenses.

Les fournisseurs d’énergie et de carburant ont pour obligation de compenser leur bilan carbone. Pour cela, ils incitent leurs clients à faire des économies d’énergie en finançant la rénovation énergétique des logements. Ces primes sont accordées à tous sans condition de ressources sur simple demande. Elle vous est versée par chèque quelques semaines après la validation de votre dossier.

Devis gratuit
Demande de devis