7 préjugés sur le photovoltaïque.

BANNIERE-KEATCHEN-1200x630

Les idées reçues sur les panneaux photovoltaïques ont la vie dure. C’est pourtant un mode de production d’électricité particulièrement rentable et respectueux de la planète. Et si nous apprenions à mieux en connaître le principe et comprendre pourquoi il est si intéressant d’installer des panneaux photovoltaïques sur nos toits ?

Les panneaux photovoltaïques ne fonctionnent pas les jours de pluie.

FAUX ! Même si votre production d’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur votre toit sera optimale les jours de grand soleil, vous ne resterez pas sans énergie par temps gris. En effet, pour produire du courant, les panneaux ont surtout besoin du rayonnement solaire. C’est sous son action que les atomes de silicium qui composent le dispositif vont se mettre en mouvement et produire de l’énergie. Ce rayonnement est toujours présent dans la journée (sinon il ferait nuit !). Donc même à travers une épaisse couche de nuages, vous ne resterez pas dans le noir. 

Le photovoltaïque n’est pas très écologique.

FAUX ! En utilisant le rayonnement solaire comme source d’énergie, le photovoltaïque est une solution facile pour produire de l’électricité respectueuse de l’environnement. Le soleil est une ressource propre, renouvelable et inépuisable. Il n’y a aucune utilisation d’énergie polluante ni de rejet dans l’atmosphère. L’électricité produite grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur votre toit est donc reconnue comme énergie verte. Elle est promise à se développer. En effet, l’État s’est fixé un objectif de 23 % d’utilisation des énergies renouvelables pour 2023. Dans ce cadre, il encourage même financièrement les particuliers à s’équiper et à autoconsommer leur production. 

Les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie de seulement 10 ans. 

FAUX ! La technique a beaucoup progressé ces dernières années et actuellement, les constructeurs de panneaux proposent leur produit avec une garantie de capacité de production de 25 ans minimum. Au bout de ce temps-là, le rendement est encore de près de 80 %. L’arrivée sur le marché du micro-onduleur a permis de rendre chaque panneau indépendant dans sa production d’énergie. De fait, lorsqu’un panneau est masqué par une ombre (un arbre, une cheminée ou un autre bâtiment, par exemple) ou tombe en panne, la production des autres panneaux n’est pas impactée. Ils continuent donc à produire à plein régime. Votre production diminue légèrement, mais n’est pas complètement stoppée.

Le recyclage des panneaux photovoltaïques est impossible. 

FAUX ! Et même archi-faux ! En effet, ils sont composés essentiellement de cellules de silicium qui n’est autre que le principal constituant du sable et donc parfaitement recyclable. De plus, à la surface des panneaux, se trouve une plaque de verre, elle aussi réutilisable à l’infini. Les soudures des cellules et les composants électroniques sont constitués essentiellement d’argent pour être plus facilement revalorisés. Les fournisseurs ont bien compris les enjeux environnementaux de leur matériel. Ils ont organisé la filière de récupération et de recyclage des panneaux photovoltaïques afin que cette production d’énergie reste avec un impact écologique le plus limité possible.

L’esthétisme des panneaux photovoltaïques laisse à désirer. 

FAUX ! De nombreux progrès ont été faits dans le domaine de l’intégration paysagère des installations. Il s’agit de limiter au maximum les pollutions visuelles. Les structures se font de plus en plus discrètes pour se fondre au maximum avec votre toiture. L’aspect et les couleurs des panneaux sont très sobres pour ne plus dénaturer l’architecture de votre habitation. Dans ce sens et pour aller encore plus loin, de nouveaux matériaux sont à l’étude comme des panneaux souples et/ou transparents ou des tuiles photovoltaïques. Ils rendront à l’avenir l’intégration de ces dispositifs presque insoupçonnables.

L’électricité générée est perdue si elle n’est pas consommée immédiatement. 

FAUX ! Grâce à l’autoconsommation, vous utilisez l’énergie que vous produisez en temps réel. Pour cela, un changement d’habitude est nécessaire. En effet, les appareils les plus énergivores de la maison (machines à laver, chauffe-eau, …) devront fonctionner pendant les piques de production, en milieu de journée en général. Équiper sa maison de solutions de domotique comme des prises connectées rendront le pilotage de ces appareils plus facile à distance pendant votre absence. Pour améliorer encore votre confort d’utilisation, l’adjonction à votre installation de batteries de dernière génération, vous permettra de profiter d’énergie même la nuit lorsque vos panneaux ne produisent plus. Enfin, pour ne pas perdre vos surplus de production, EDF a pour obligation de vous racheter cet excédent à un tarif avantageux afin de le réinjecter dans le réseau. En additionnant toutes ces dispositions, aucun kWh ne sera perdu.

Le prix d’une telle installation est très élevé.

FAUX ! Si installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit représente un investissement, les avantages de la production de votre propre électricité sont bien réels et accélèrent la rentabilité de votre installation :

  • Baisse immédiate de vos factures d’électricité. En effet, en consommant votre propre courant produit gratuitement grâce au soleil, vous vous affranchissez des fournisseurs d’énergie. Vous pouvez même, en optimisant votre consommation, viser l’indépendance énergétique. 
  • Obtenir un revenu régulier. En revendant vos surplus de production à EDF (montant du rachat entre 0,10 € et 0,60 € le kWh), vous générez une rentrée d’argent régulière qui sera exonérée d’impôts si votre installation ne dépasse pas une puissance de 3 kWc.
  • L’État vous aide à investir. Une prime visant à vous encourager à l’autoconsommation, vous sera versée chaque année pendant 5 ans. Elle peut s’élever jusqu’à 8 000 €. Vous bénéficiez également d’un taux de TVA réduit à 10 %. Enfin, certaines collectivités locales encouragent le photovoltaïque et accordent des primes supplémentaires. Renseignez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *